Les journées de la sécurité routière au travail - du 17 au 21 mai 2021

Les trottinettes électriques

Vous en louez une de temps en temps pour gagner du temps ou vous avez la vôtre et elle ne vous quitte plus ? Tous nos conseils pour rouler en sécurité.

Bien circuler à trottinette

En 2019, 10 usagers d’engins de déplacement personnels motorisés (EDPM) sont décédés en France, 554 autres ont été blessés. Parce que cette pratique est nouvelle, les règles ne sont pas toujours bien connues.

TÉLÉCHARGEZ NOTRE DÉPLIANT
Photo d'une main tenant un smartphone avec une application de type GPS lancé

Des innovations primées par la Sécurité routière

Plusieurs innovations permettent de limiter le risque d’accident : utiliser un site ou une application comme Geovelo permet de préparer son itinéraire en privilégiant les pistes cyclables. Encore mieux que de tendre son bras à droite, des équipements permettent aussi de signaler son changement de direction grâce à des diodes lumineuses.

Illustration des équipement obligatoires/recommandés à bord d'une trotinette

Petit rappel des règles

• Vous devez voyager seul(e), passager interdit, sans casque audio, oreillettes ni téléphone à la main ! La trottinette électrique est un engin de déplacement personnel.

• Interdiction de prendre les trottoirs (sauf réglementation locale), sous peine d’une amende de 135 €. Seules les trottinettes sans moteur sont autorisées à s’y aventurer à condition de rouler à moins de 6km/h et de prendre bien garde à la sécurité des piétons. À trottinette électrique, vous devez emprunter les pistes et bandes cyclables lorsqu’elles existent, ou la chaussée.

• Attention aux excès de vitesse ! 25 km/h maximum. Si vous êtes propriétaire d’un engin capable de vous faire avancer plus vite, vous risquez une amende particulièrement salée de 1500 € (5e classe).

Méfiez-vous des angles morts, ils portent très bien leur nom

Ne restez pas dans les angles morts des bus et poids lourds, ils sont plus grands que ceux des voitures.

Découvrir notre film